Kudzu science - The home testing company

La référence du Home Testing *

Des pesticides 1000 fois plus toxique que prévu !

8 février 2014

PARTAGER CETTE actualité :

Ce n’est un secret pour personne, les pesticides représentent un véritable danger pour les organismes vivants et en particulier pour l’homme. En effet, ces substances chimiques peuvent notamment induire des cancers, des troubles neurologiques, de maladies  neurodégénératives (Maladie de Parkinson), la perturbation du système endocrinien … Une étude récente a démontré que les préparations commerciales étaient beaucoup plus toxiques que le principe actif seul.

Pour obtenir une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM), le principe actif est testé en laboratoire et sur des animaux afin de savoir quelle sont ses caractéristiques en termes de toxicité, de cancérogénicité, d’effets sur la reproduction … Ces tests sont réalisés par le fabriquant pour démontrer « l’innocuité » du principe actif.

A partir du même principe actif, plusieurs dizaines de formulations sont produites avec différents dosage du principe actif, des adjuvants différents et/ou l’ajout d’un ou plusieurs autres principes actifs. Cependant, les tests ne sont pas réalisés sur les formulations.

Le Professeur Séralini de l’Université de Caen a mené une étude sur la toxicité des 9 formulations de pesticides les plus vendues dans le monde : trois herbicides (Roundup, Matin E1, Starane 200), trois insecticides (Pirimor G, Confidor, Polysect Ultra) et trois fongicides (Maronee, Opus, Eyetak). La toxicité de ces formulations a été testée sur des cellules humaines.

Pour 8 des 9 pesticides testés, il s’avère que la formulation présente une toxicité dans certains cas 1000 fois plus élevée que celle annoncée pour le principe actif. Ainsi, si les études menées par les producteurs de pesticides sont considérées comme exacte, la différence est donc attribuable à l’effet des adjuvants présents dans la formulation commercialisée.

En conséquence, la toxicité des pesticides mis sur le marché est donc sous-estimée et il serait judicieux de revoir les AMM en fonction des formulations et non uniquement sur la base des études réalisées sur le principe actif seul. Enfin, doit-on uniquement baser les dossiers d’AMM sur les études fournies par le fabriquant du principe actif ? Sans doute serait-il nécessaire de conduire des études par des laboratoires indépendants.

 

retour à la liste des actualités

FLUX RSS

Pour suivre toute l’actualité Kudzu, abonnez-vous à notre flux RSS.

s’abonner au flux rss


  • Nos Garanties

    Paiement sécurisé, anonymat et confidentialité des données.

    En savoir plus »

  • Comment ça marche ?

    Découvrez les étapes clés du concept Kudzu Science.

    En savoir plus »

  • Allez plus loin

    Base documentaire, liens utiles, vidéos et lexique.

    En savoir plus »

  • Contactez nous

    Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement.

    En savoir plus »

Kudzu Science développe et commercialise des kits d’analyse à destination des particuliers, dans les domaines de la santé environnementale et humaine. Les kits d'analyse de la qualité de l'air intérieur et des allergènes domestiques pour mesurer le niveau de pollution de l'air intéieur par les COV, les aldéhydes et les allergènes domestiques sont faciles d'utilisation. Les kits d'analyse de la pollution de l'eau par les pesticides permettent de tester son eau de consommation. Les kits d'analyse en de la gamme Santé & Bien-Être permettent de faire le bilan de vos habitudes de consommation d'alcool, d'évaluer votre exposition au tabagisme et d'évaluer votre exposition aux pesticides d'usage domestique courant ou spécifiquement employés dans la viticulture. Les résultats sont fiables grâce au laboratoire de Kudzu Science qui analyse les prélèvements avec des instruments de haute technologie.
* La référence des tests à domicile