Kudzu science - The home testing company

La référence du Home Testing *

Logement incendié : Quelle est la qualité de l’air intérieur après les travaux ?

27 avril 2014

PARTAGER CETTE actualité :

Les incendies sont malheureusement courants et détruisent une ou plusieurs pièces du bâtiment sinistré. Même après le nettoyage et les travaux, il peut subsister des odeurs de brûlé dans l’air intérieur de l’habitation. Quel est la qualité de l’air intérieur et quels sont les risques pour la santé ?

Un incendie domestique est toujours une expérience traumatisante avec généralement des dégâts importants au niveau du mobilier, des murs, du plafond et des sols … La combustion des matériaux lors de l’incendie a dégagé des fumées toxiques chargées de Composés Organiques Volatiles (COV) et de particules fines, très dangereuses pour la santé. Après l’incendie, il se dégage une très forte odeur de brûlé et certains COV sont caractéristiques de la combustion des matériaux.

Les principaux COV présents dans l’air intérieur après un incendie sont les BTEX c’est-à-dire le benzène, le toluène, l’éthylbenzène et les xylènes. Ces composés chimiques sont des composés aromatiques très stables qui présentent un risque important pour la santé.

En effet, les BTEX sont des composés irritants pour les yeux et les voies respiratoires, par ailleurs :

> le benzène est une substance classée cancérigène avéré,

> le toluène est neurotoxique et altère les capacités de reproduction,

> l’éthylbenzène est une substance classée comme cancérigène possible et altère le développement embryonnaire.

En plus des COV, un incendie produit également des Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP). Les HAP sont des Composés Organiques Semi-Volatiles et sont présent essentiellement sur les poussières. Ils deviennent volatiles lorsqu’ils sont chauffés. Ces composés chimiques sont classés cancérigènes.

Ainsi, si une odeur de brulé persiste après les travaux de rénovation, il s’agit probablement de ces composés chimiques dangereux. Pour savoir si une exposition quotidienne à ces odeurs présente un risque pour votre santé, vous devez tester la qualité votre air intérieur et rechercher spécifiquement les BTEX. Pour réaliser un diagnostic de la qualité de l’air intérieur, vous pouvez utiliser un kit d’analyse BTEX (79€), un kit d’analyse COV (89€) ou un kit d’analyse COV PRO (149€) qui permettent de mesurer le benzène, le toluène, l’éthylbenzène et les xylènes : les BTEX.

retour à la liste des actualités

Mesurez les BTEX présents chez vous

FLUX RSS

Pour suivre toute l’actualité Kudzu, abonnez-vous à notre flux RSS.

s’abonner au flux rss


  • Nos Garanties

    Paiement sécurisé, anonymat et confidentialité des données.

    En savoir plus »

  • Comment ça marche ?

    Découvrez les étapes clés du concept Kudzu Science.

    En savoir plus »

  • Allez plus loin

    Base documentaire, liens utiles, vidéos et lexique.

    En savoir plus »

  • Contactez nous

    Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement.

    En savoir plus »

Kudzu Science développe et commercialise des kits d’analyse à destination des particuliers, dans les domaines de la santé environnementale et humaine. Les kits d'analyse de la qualité de l'air intérieur et des allergènes domestiques pour mesurer le niveau de pollution de l'air intéieur par les COV, les aldéhydes et les allergènes domestiques sont faciles d'utilisation. Les kits d'analyse de la pollution de l'eau par les pesticides permettent de tester son eau de consommation. Les kits d'analyse en de la gamme Santé & Bien-Être permettent de faire le bilan de vos habitudes de consommation d'alcool, d'évaluer votre exposition au tabagisme et d'évaluer votre exposition aux pesticides d'usage domestique courant ou spécifiquement employés dans la viticulture. Les résultats sont fiables grâce au laboratoire de Kudzu Science qui analyse les prélèvements avec des instruments de haute technologie.
* La référence des tests à domicile