Kudzu science - The home testing company

La référence du Home Testing *

Aide / F.A.Q.

  • Pourquoi analyser les allergènes présents dans votre intérieur ?

    - Pour mesurer la charge allergique de votre habitat et ainsi évaluer avec précision votre niveau d’exposition aux allergènes.
    - Pour identifier l’allergène responsable de vos symptômes.
    - Pour prendre des mesures informées afin de limiter la présence de ces allergènes dans votre intérieur.
    - Pour vérifier l’efficacité des mesures d’éviction mises en œuvre chez vous.
    - Parce que vous êtes allergique ou avez un enfant qui l’est et vous ressentez des symptômes tels que éternuements réguliers, nez qui coule, eczéma, irritations des yeux.
    - Parce que vous êtes confronté à des infiltrations d’eau ou des remontés d’humidité.
    - Parce que vous possédez un animal domestique, ou pensez que des allergènes de chat ou de chien peuvent être présents chez vous.
     

  • Pourquoi analyser les polluants chimiques présents dans votre air intérieur ?

    Les produits de construction, de décoration, d’ameublement et d’entretien dégagent dans l’air intérieur un nombre important de polluants chimiques.

    L’air intérieur de nos habitations peut ainsi contenir jusqu’à 300 polluants chimiques différents !

    L´exposition chronique à ces polluants est dangereuse pour la santé et peut provoquer maux de tête, rhinites, allergies et asthme. Certains polluants intérieurs (tel que le formaldéhyde) sont même classés comme cancérigène par l’OMS.

    Il est d’autant plus urgent d’analyser votre air intérieur dans les conditions suivantes :
    - Vos yeux et votre gorge sont irrités, vous avez des maux de tête, des nausées et des vertiges, et ces symptômes disparaissent quand vous changez de lieu.
    - Vous constatez la persistance d’une odeur liée à un meuble ou à une pièce.
    - Vous utilisez régulièrement des produits d’entretien ou de rénovation dans un espace confiné (atelier, garage, cave…).
    - Vous fumez à l’intérieur de votre maison.
    - Vous travaillez dans un endroit neuf ou récemment rénové.

  • Quelle(s) pièce(s) dois-je analyser ?

    POLLUANTS CHIMIQUES (COV et aldéhydes)

    En cliquant ici découvrez quelle(s) pièce(s) nous vous conseillons de tester en priorité pour mesurer la qualité de votre air intérieur, en fonction de vos habitudes.

    ALLERGENES D’INTERIEUR

    Les allergènes peuvent être présents partout dans votre maison. Néanmoins, il y a des pièces où certains types d’allergènes prolifèrent plus que d’autres.

    - Pour les allergènes d’acariens, nous vous conseillons de prélever la poussière sur le matelas ou le tapis de votre chambre ou celle de votre enfant. Matelas, tapis, moquette, sont des zones à forte concentration d’allergènes d’acariens.

    - Pour les allergènes de chien et chat, nous vous conseillons de prélever la poussière dans la pièce où vous ressentez les symptômes, à fortiori si vous interdisez l’accès de cette pièce à votre animal et que les symptômes persistent. Les allergènes sont volatils et se retrouvent peut-être à l’intérieur de celle-ci malgré toutes les précautions que vous prenez.

    - Pour les allergènes de moisissures, nous vous conseillons de prélever la poussière dans la pièce où vous ressentez le plus de symptômes ou celle où le taux d’humidité est le plus élevé, à savoir, votre salle de bain, votre cuisine, ou la pièce où vous étendez votre linge.
    Si vous êtes confronté à des infiltrations d’eau ou à des moisissures sur un mur dans une pièce en particulier, analysez-la en priorité.
    N’aspirez que des zones à même le sol, les allergènes de moisissures sont volatils et se retrouvent dans la poussière.
     

  • Je ne souhaite pas réaliser mes prélèvements dès réception de mon kit. Combien de temps est-il valable ?

    VOUS AVEZ ACHETE UN KIT DE DETECTION DES ALLERGENES ?

    Les kits pour détecter les allergènes ne comportent pas de date limite d’utilisation.

    VOUS AVEZ ACHETE UN KIT D’ANALYSE D’AIR INTERIEUR (COV et/ou aldéhydes) ?

    La durée optimale d’utilisation de votre kit kudzu est de 3 mois après réception.

    La Date Limite d’Utilisation (DLU) est indiquée sur l’enveloppe aluminium pour le badge aldéhydes et sur le dessous du badge pour le prélèvement des COV.

    Au-delà de cette DLU, l’efficacité du badge peut-être altérée et Kudzu Science ne garantit plus la fiabilité de vos prélèvements.

    Evitez de sortir les badges de leur emballage (boîte ronde plastique ou enveloppe aluminium) avant la réalisation des prélèvements, afin d’éviter tout risque de contamination.

    Si vous n’utilisez pas votre Kit Kudzu Aldéhydes dès réception, veillez à bien conserver le badge dans son enveloppe aluminium au réfrigérateur jusqu’à son utilisation.

    Si vous n’utilisez pas votre Kit Kudzu COV dès réception, conservez la boîte ronde contenant le badge à température ambiante, jusqu’à son utilisation, et à l’abri de la lumière.

  • Quelles sont les précautions à prendre pour réaliser les prélèvements des polluants chimiques de l’air intérieur ?

    - Evitez de sortir les badges de leur emballage (boîte ronde plastique ou enveloppe aluminium) si vous ne réalisez pas vos prélèvements dès réception du kit, et ce, pour éviter tout risque de contamination.

    - Conservez votre badge de prélèvement des aldéhydes (enveloppe aluminium) au réfrigérateur jusqu’à son utilisation.

    - Veillez à ce que vos mains soient propres et sèches lors de la manipulation des badges.

    - Gardez les badges hors de portée des enfants.

    - Pour la réalisation de vos prélèvements d’air intérieur, placez les badges à un endroit dégagé sur un meuble (étagère, table de nuit, commode), loin de toutes sources d’odeurs (produits d’entretien, bougies, parfums, etc.).

    - Ne posez pas les badges sur un meuble neuf de moins de 3 mois ou sur un meuble restauré dans les 3 derniers mois.

    - N’enfermez pas les badges dans un meuble ou un tiroir.

    - N’exposer vos badges ni à la lumière directe, ni au soleil.

    - Si vous avez acheté plusieurs kits Kudzu pour tester plusieurs pièces, faites attention à ne pas mélanger les identifiants : pour une même pièce, l’identifiant indiqué sur l’emballage de la boîte doit être le même que celui indiqué sur la fiche de prélèvement. Vous pouvez par exemple conserver la fiche de prélèvement à côté des badges concernés.

    - Nous vous conseillons de ne changer aucune de vos habitudes quotidiennes pendant cette période de prélèvement.
     

  • Que contient mon rapport d’analyse ?

    Chaque rapport d’analyse est édité et validé par le responsable du laboratoire. Votre rapport d’analyse détaille la quantité précise de chaque polluant ou allergène détecté dans votre prélèvement et vous informe de l’impact sanitaire potentiel de chacun d’eux, sous la forme d’un indice représentatif.

    Afin de vous aider au mieux à limiter la présence de ces composés indésirables dans votre habitat, vous trouverez également à l’intérieur de votre rapport d’analyse, des actions préventives à mettre en place chez vous et des informations spécifiques à chacun d’entre eux.

    Cliquez ici pour visualiser un extrati de rapport d'analyse de l'air intérieur

  • Comment se déroule l’analyse de mon prélèvement ?

    Notre équipe procède à l’enregistrement informatique de votre prélèvement dès réception de celui-ci dans notre laboratoire. Dans un souci de traçabilité totale, nous avons mis en place un système informatisé, de gestion de laboratoire (un LIMS : Laboratory Information Management System - logiciel de gestion de laboratoire) qui permet de suivre votre prélèvement tout au long du processus d’analyse : depuis sa réception dans notre laboratoire, jusqu’à la création de votre rapport d’analyse.

    Les prélèvements des polluants chimiques de l’air intérieur (COV et aldéhydes) sont analysés à l’aide d’instruments de dernière génération : systèmes couplant la chromatographie en phase gazeuse (CPG) ou liquide (CL) et la détection par spectrométrie de masse (SM) ou par spectrophotométrie (UV-Visible).

    Pour la détection des allergènes, les prélèvements de poussière sont analysés à l’aide de tests Elisa (Enzyme Linked ImmunoSorbent Assay). Il s'agit de tests immunologiques très spécifiques, qui permettent de détecter et de doser les allergènes dans votre prélèvement de poussière.

    Les résultats sont traités par notre équipe scientifique, qui édite ensuite votre rapport d’analyse personnalisé.

  • Pourquoi Kudzu Science analyse la poussière pour mesurer les allergènes ?

    L’ensemble des allergènes (d’acariens, de moisissures, de chien & chat), est volatil et se retrouve dans la poussière de votre maison.
    La poussière est composée de déchets alimentaires, d’insectes morts, d’acariens, de bactéries, de champignons, de phanères humains ou d’animaux familiers… Elle s’amasse sur le sol et sur chaque article de votre intérieur, y compris sur vos meubles, matelas, vêtements, tapis, rideaux, …

    La poussière contient une quantité importante d’allergènes et, est un élément déclencheur majeur, pour les personnes atteintes d’allergies, des symptômes caractéristiques suivants : éternuements, nez qui coule, irritations des yeux, démangeaisons.

    C’est précisément pourquoi, nous analysons la poussière.

  • Pourquoi analyser les pesticides dans mon organisme ?

    Jardinage, traitement du bois, produits anti-moustiques et vétérinaires.... nous n’en avons pas toujours conscience mais les pesticides sont significativement présents dans notre environnement quotidien et peuvent être très nocifs pour notre santé : problème de fertilité, anomalies congénitales, cancers, problèmes neurologiques... L’exposition à certains pesticides multiplierait par 3 le risque de maladie de Parkinson.

    Si vous n’êtes pas utilisateur de pesticides, vous y êtes peut-être involontairement exposé car dans votre environnement proche, des voisins, artisans, agriculteurs, viticulteurs en sont peut-être des grands consommateurs.

    D’autre part, certains pesticides comme le DDT sont interdits d’utilisation depuis plusieurs années, cependant ils sont suffisamment persistants dans l’environnement pour y être exposé. Le kit Kudzu Bilan Pesticides vous aide à y voir plus clair sur votre niveau d’exposition réel.


    Pesticides souvent utilisés :

    - Insecticides : produits contre les moustiques, les mouches et autres insectes volants, les poux, les puces, les fourmis, les cafards ou encore les produits utilisés dans le traitement du bois.
    - Herbicides : produits contre les mauvaises herbes utilisés dans les jardins, les potagers ou même sur les plantes d’intérieur.
    - Fongicides : produis pour lutter contre les champignons et les moisissures qui se développent sur les surfaces en bois, les plantes du jardin ainsi que les plantes d’intérieurs.
     

  • Pourquoi faire un bilan d’exposition au tabac ?

    On estime que la fumée de cigarette contient entre 3000 et 4000 composés chimiques. Et plus de 50 composés sont reconnus comme cancérogènes avérés ou cancérogènes probables.

    La fumée de tabac peut être inhalée de façon directe et volontaire dans le cas du tabagisme actif ou de manière indirecte et involontaire dans le cadre du tabagisme passif. Le tabagisme passif est chaque année responsable de plus de 600 000 décès dans le monde dont 165 000 victimes sont des enfants.

    Mesurer son niveau d’exposition au tabac peut ainsi déboucher sur une véritable prise de conscience.

  • Comment Kudzu Science différencie-t-il un fumeur actif d’un fumeur passif lors de l’analyse du Kit Kudzu Bilan Tabac ?

    La cigarette contient de la nicotine. Lorsqu’un fumeur actif consomme une cigarette, la nicotine ingérée est transformée par son organisme en cotinine. Il en est de même pour 1 fumeur passif, sauf que les quantités sont moindres.

    Ainsi, en quantifiant les concentrations en nicotine et cotinine dans vos cheveux, notre laboratoire peut établir précisément le niveau d’exposition (tabagisme passif) ou de consommation (tabagisme actif).

    • Niveau nul : pas d’exposition à la fumée de tabac
    • Niveau d’exposition faible
    • Niveau d’exposition fort
    • Niveau d’exposition équivalent à un fumeur actif
     

  • Pourquoi faire un bilan de consommation d’alcool ?

    La consommation d’alcool est largement ancrée dans nos habitudes car celle-ci revêt une dimension sociale et culturelle, et ce parfois, au détriment d’une consommation raisonnée.

    En 2008 une étude Irdes révélait qu’entre 25 et 64 ans, près d’un homme sur deux était considéré consommateur à risque.

    La consommation d’alcool, lorsque elle est mal évaluée, peut comporter des risques pour la santé car elle peut, à terme, entraîner certaines maladies : cancers, maladies cardiovasculaires et digestives (cirrhose du foie par exemple), troubles psychiques (anxiété, dépression)…

    Une analyse en laboratoire peut constituer une étape essentielle dans la prise de conscience de ses habitudes dans le cadre d’une consommation régulière ou occasionnelle.

  • Je ne souhaite pas réaliser mes prélèvements dès réception de mon kit. Combien de temps est-il valable ?

    Le kit Bilan Pesticides n’est pas périssable. Votre kit ne comporte pas de date limite d’utilisation. Par conséquent, vous pouvez vous en servir quand vous le souhaitez.

    En revanche, une fois le prélèvement réalisé, renvoyez-le nous sans tarder, la fiabilité des résultats en dépend.

  • Quelles sont les précautions à prendre pour la réalisation d’un prélèvement de cheveux ?

    -Veillez à effectuer le prélèvement dans une pièce fermée, sans courants d’air.

    -Le prélèvement s’effectue plus facilement à l’aide d’une tierce personne, mais il peut également se réaliser seul.

    -Lavez-vous les mains et utilisez des ciseaux propres.

    - Suivez attentivement le mode d’emploi.

  • Que contient mon rapport d’analyse ?

    Chaque rapport d’analyse est édité et validé par le responsable du laboratoire. Votre rapport d’analyse détaille la quantité précise de chaque composé détecté dans votre prélèvement et vous informe de l’impact sanitaire potentiel de chacun d’eux.

    Afin de vous aider au mieux à limiter votre niveau d’exposition aux pesticides, vous trouverez également à l’intérieur de votre rapport d’analyse des conseils simples à mettre en œuvre dans votre quotidien.

    Votre rapport vous renseigne sur les pesticides auxquels vous avez été exposés. Pour chaque pesticide, nous présentons son nom usuel, sa catégorie, sa classe chimique et ses utilisations courantes. Les concentrations mesurées dans votre prélèvement de cheveux correspond à une valeur moyenne sur 1 à 3 mois en fonction de la longueur de cheveux (de 1 à 3 cm). Ainsi la mesure peut indiquer soit une exposition importante mais ponctuelle, soit une exposition chronique pendant la durée de croissance des cheveux, soit une conjonction des deux.

  • Comment se déroule l’analyse de mes prélèvements ?

    Découvrez le laboratoire Kudzu Science et comment sont analysés vos prélèvements dans cette vidéo Cliquez ici


    Notre équipe procède à l’enregistrement informatique de votre prélèvement dès réception de celui-ci dans notre laboratoire. Dans un souci de traçabilité totale, nous avons mis en place un système informatisé, de gestion de laboratoire (un LIMS : Laboratory Information Management System - logiciel de gestion de laboratoire) qui permet de suivre votre prélèvement tout au long du processus d’analyse : depuis sa réception dans notre laboratoire, jusqu’à la création de votre rapport d’analyse.

    Vos prélèvements sont analysés à l’aide d’instruments de dernière génération : systèmes couplant la chromatographie en phase gazeuse (CPG) ou liquide (CL) et la détection par spectrométrie de masse (SM) ou par spectrophotométrie (UV-Visible).


    Les résultats sont traités par notre équipe scientifique, qui édite ensuite votre rapport d’analyse personnalisé.

  • Pourquoi Kudzu Science analyse une mèche de cheveux ?

    Les cheveux sont le reflet de ce que nous respirons et ingérons au quotidien.

    Contrairement aux autres matrices telles que le sang, la salive et l’urine qui ne permettent d’évaluer qu’une exposition très récente (au maximum quelques jours), les cheveux présentent l’intérêt d’avoir une mémoire. Ils sont irrigués à la racine par des vaisseaux sanguins et se chargent au cours de leur croissance des composés auxquels le corps est exposé (par ingestion, inhalation…).

    Une analyse des cheveux permet ainsi de remonter de plusieurs mois dans les habitudes de consommation ou d’exposition.

  • Comment réaliser un prélèvement sur une personne n’ayant pas de cheveux ?

    Il est possible de prélever des poils d’aisselles ou des poils pubiens à condition d’en fournir une quantité suffisante pour procéder à l’analyse.

    Pour se faire, utilisez la balance cartonnée en suivant les instructions pour « cheveux inférieurs à 3 cm » du mode d’emploi. ? Téléchargez ici le mode d’emploi en format PDF

    Veillez à ne pas oublier de préciser sur la fiche de prélèvement le type de poils prélevés (pubiens ou axillaires)

  • Les traitements capillaires ou produits cosmétiques ont-il une influence sur le cheveu, et sur mon analyse ?

    Les cheveux poussent en moyenne de 1 à 1,2 cm par mois, c’est pourquoi, afin de garantir des résultats fiables, Kudzu Science n’analyse que les premiers centimètres en partant de la racine et fournit un rapport d’analyse complet et personnalisé pouvant remonter jusqu’aux 3 à 4 derniers mois d’exposition.

    Car au-delà de cette période, à force de lavage ou de traitement, la concentration des composés absorbés par les cheveux pourrait être faussée.

  • Comment savoir si la quantité de cheveux prélevée est suffisante pour l’analyse ?

    Kudzu Science a développé des supports de prélèvement simples d’utilisation et calibrés afin de vous indiquer si la quantité de cheveux prélevée est suffisante.

    Une balance en papier cartonné : Utiles pour les personnes à cheveux courts ou ras, le support bascule lorsque la quantité de cheveux déposés sur la balance est suffisante pour procéder à l’analyse.

    Un support cartonné calibré : pour les personnes ayants des cheveux d’une longueur supérieure à 3 cm. Grâce à une découpe en cercle (de 3.5 mm de diamètre) en son centre, ce support permet de calibrer facilement le diamètre de la mèche à prélever.

    Le mode d’emploi fournit toutes les indications nécessaires à l’utilisation de ces supports. Téléchargez ici le mode d’emploi en format PDF
     

  • Doit-on laver ses cheveux avant d’effectuer le prélèvement ?

    Il n’est pas nécessaire de laver vos cheveux avant le prélèvement. Le shampoing n’est pas non plus contre indiqué.

    Pour une plus grande précision dans nos résultats d’analyse et afin d’éviter toute contamination extérieure (shampoing etc), votre prélèvement de cheveux sera nettoyé via un processus spécifique dans notre laboratoire.


  • Nos Garanties

    Paiement sécurisé, anonymat et confidentialité des données.

    En savoir plus »

  • Comment ça marche ?

    Découvrez les étapes clés du concept Kudzu Science.

    En savoir plus »

  • Allez plus loin

    Base documentaire, liens utiles, vidéos et lexique.

    En savoir plus »

  • Contactez nous

    Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement.

    En savoir plus »

Kudzu Science développe et commercialise des kits d’analyse à destination des particuliers, dans les domaines de la santé environnementale et humaine. Les kits d'analyse de la qualité de l'air intérieur et des allergènes domestiques pour mesurer le niveau de pollution de l'air intéieur par les COV, les aldéhydes et les allergènes domestiques sont faciles d'utilisation. Les kits d'analyse de la pollution de l'eau par les pesticides permettent de tester son eau de consommation. Les kits d'analyse en de la gamme Santé & Bien-Être permettent de faire le bilan de vos habitudes de consommation d'alcool, d'évaluer votre exposition au tabagisme et d'évaluer votre exposition aux pesticides d'usage domestique courant ou spécifiquement employés dans la viticulture. Les résultats sont fiables grâce au laboratoire de Kudzu Science qui analyse les prélèvements avec des instruments de haute technologie.
* La référence des tests à domicile